Accès au support Envoyer un message Téléphoner S'abonner à la newsletter

L’eDMS, c’est quoi ?

Un nouveau DMS 100% Saas, full web, co-construit avec des constructeurs et distributeurs pour un parcours-utilisateur sans rupture.

Plus pratique : intuitif et accessible depuis n’importe quel navigateur, avec login et mot de passe.

Plus adapté à vos usages business, en se concentrant sur les fonctions qui complètent l’outil constructeur. L’ensemble a été pensé comme une seule et même solution : le parcours de l’utilisateur est simplifié, il peut se concentrer sur ses clients.

Les secrets de la performance

Everlog sponsorise les courses de GT4. Parce qu’en course comme en concession, la performance a les mêmes facteurs

Complémentarité

Simplicité

Sécurité

L’eDMS ça change quoi ? Tout…

Ergonomie

avec un DMS “classique” Une interface utilisateur souvent « datée », liée à des technologies du passé
en passant à l’eDMS Une interface totalement neuve, pensée avec les codes du web (UX – UI design), efficace, agréable et aérée.

Investissement

avec un DMS “classique” Un investissement lourd (infrastructure, serveur, réseau…), qui doit régulièrement être répété
en passant à l’eDMS Une application web hébergée dans le Cloud, donc aucun investissement matériel initial, et des dépenses de fonctionnement totalement prévisibles

Sécurité

avec un DMS “classique” Des données confidentielles stockées sur des serveurs potentiellement vulnérables, face à des risques accrus de piratage informatique
en passant à l’eDMS Toutes les garanties en termes de sécurité, de disponibilité du service et de plan de reprise d’activité, grâce aux standards de l’un des premiers data centers européens

Facilité d’accès

avec un DMS “classique” Un accès et une connectivité bridés aux contraintes d’un hébergement local (ouverture de ports…)
en passant à l’eDMS Un accès simple depuis un navigateur web, sur tout device (ordinateur, tablette, smartphone), en tout lieu et à chaque instant

Sauvegardes et mises à jour

avec un DMS “classique” Des sauvegardes et mises à jour à effectuer manuellement sur le serveur, voire les postes de travail, 2 à 3 fois par an
en passant à l’eDMS Des sauvegardes et mises à jour automatisées, que ce soit pour des évolutions fonctionnelles ou les mises aux normes légales.

Scalabilité

avec un DMS “classique” Une évolution des capacités qui passe par le déploiement lent et onéreux de nouvelles infrastructures au sein de votre concession
en passant à l’eDMS Le dimensionnement automatique des capacités en fonction du besoin (croissance du nombre d’utilisateurs ou volume de données). Fini les lenteurs !

Parcours utilisateur

avec un DMS “classique” Des transitions fastidieuses entre le DMS et l’outil constructeur (problèmes de synchronisation, lourdeur du process)
en passant à l’eDMS Un parcours unique et simple pour l’utilisateur, correspondant à son usage. Par exemple, il effectue la réception du client dans l’outil constructeur, pour continuer dans le DMS au moment de réserver des pièces ou facturer. La transition est fluide et transparente.

Vous souhaitez en savoir plus sur notre eDMS ?

Prenez rendez-vous avec un de nos experts !

Et concrètement, pour votre concession ?

Une solution “complémentaire” des outils constructeurs, ça veut dire quoi concrètement ?

Avec le nombre croissant d’applications proposées par les constructeurs, il y a de plus en plus de redondances entre ces outils et les DMS. Les zones de recouvrement sont donc nombreuses et complexifient le parcours-utilisateur. La révolution de l’eDMS part de ce constat : plutôt que d’accumuler des fonctionnalités, il suffit de prolonger avec agilité les solutions des constructeurs. Prenons un exemple concret de parcours après-vente :

  • Le consommateur prend rendez-vous en ligne sur le site web du constructeur, connecté à la concession
  • Le conseilleur service effectue l’accueil du client, le tour du véhicule et gère les travaux à effectuer (forfaits, garanties,…) dans l’outil fourni par le constructeur
  • L’ordre de réparation est repris dans l’eDMS, dans la continuité, pour la réalisation des travaux, le prêt du véhicule de courtoisie et la facturation.

Pas de redondance ni de ressaisie. C’est cela, la complémentarité.

Est-ce que l’eDMS peut facilement s’interfacer avec mes autres solutions ?

L’eDMS est construit à partir d’une bibliothèque d’API : il peut donc se connecter simplement avec toutes vos autres solutions business. Si vous souhaitez par exemple installer un logiciel de location de véhicules, vous pourrez utiliser les données en provenance de l’eDMS.

En quoi l’eDMS impacte-t-il l’activité quotidienne de la concession ?

Parce qu’il est parfaitement complémentaire des différents outils constructeurs, l’eDMS répond au parcours de chaque utilisateur. Des parcours plus fluides, plus simples, qui laissent davantage de temps à vos équipes pour se concentrer sur l’essentiel : la gestion de leurs clients.

Quelles sont les économies réalisées ?

Factuellement, les concessions paient actuellement entre 120€ et 150 € par mois et par utilisateur, en cumulant les coûts d’abonnement logiciels et d’infrastructure informatique. Le passage à l’eDMS permet aux concessions de diviser ces coûts de fonctionnement par 2, en fonction des configurations.

Que reste t-il à faire pour les sauvegardes et mises à jour ?

Absolument rien ! Les sauvegardes et mises à jour sont 100% automatisées, tant pour les évolutions fonctionnelles que pour les mises aux normes légales.

Est-ce compliqué de passer d’un DMS classique à l’eDMS ?

C’est très simple au contraire : une fois définies les données à récupérer dans l’eDMS, il suffit “d’appuyer sur le bouton”. Et cela vaut avec n’importe quel DMS historique (Everlog ou autre). Mais de plus en plus de clients préfèrent commencer avec un historique de données léger, afin de préserver la fluidité de parcours offerte par l’eDMS. La transition est également facilitée par l’adoption très rapide des utilisateurs, qui se retrouvent très vite dans un outil simple, intuitif et qui correspond à leur usage.

Quand l’eDMS sera-t-il disponible ?

Everlog suit une logique de développement par “thème” ou par “parcours-utilisateur”. Cela permet de prioriser les parcours-utilisateur les plus importants et de proposer les premiers thèmes dès mi-2023.